Mémoire d'épaves philippe-sicre.com
Mémoire d'épaves
C'est une évocation insolite de bateaux désossés et d'épaves en cale sèche.
Bouts de bois flottant au gré des marées, strates de peinture, de vernis écaillé ou de rouille: nous sommes dans un cimetière de bateaux, comme il en existe pas moins d'une dizaine en Bretagne.
L'abandon des vieux gréements s'est amplifié avec le plan Melick, qui, depuis 1991, propose aux propriétaires une prime à la casse.
Aujourd'hui, ces lieux divisent: faut-il détruire ces cimetières et aseptiser l'espace touristique? Ou au contraire, font-ils partie de notre patrimoine maritime.
Top