Venise - Philippe SICRE
Venise
Oscar Wilde a raconté l'histoire d'un pêcheur qui, chaque soir, décrivait aux habitants de son village les charmes d'une sirène imaginaire. De ce jour, il n'eut plus rien à raconter. Ma sirène, à moi, ne me jouera pas le même tour. Elle s'appelle Venise et ses charmes ne s'inventent pas. Quand on la voit on s'écrit: C'est merveilleux! et l'on ne se sent pas du tout vexé que cette ville réelle triomphe de l'idée que l'on avait pu s'en faire.
Jean Cocteau.
Top